FR | EN

 

 VIE A BORD

Depuis la nuit des temps, le voilier est et reste l'outil idéal pour voyager en toute autonomie à la découverte d'horizons nouveaux. L'agrément du voyage à la voile est un point fort. Le projet est organisé dans l'esprit d'un voyage unique et authentique.

Savoir naviguer est un plus, mais n'est pas indispensable : le projet s'adresse à toute personne appréciant la vie en plein air, qui aime la nature, ne crait pas de quitter habitudes et sentiers battus, n'appréhende ni la fatigue, l'inconnu ou la mer... met spontanément la main à la pâte et accepte de s'intégrer dans un équipage sur un espace restreint. Chaque équipier-e participe en fonction de ses capacités aux diverses tâches de conduite du bateau: barre, manoeuvre, navigation, météo, cuisine, entretien, avitaillement... tout ce qui fait la vie sur un bateau de grand voyage et en fait tout son intérêt.


Navigation

Nous naviguons en moyenne 12h/jour, de jour ou de nuit, avec ou sans vent, qu'il fasse 'beau' ou 'mauvais', toutefois en évitant soigneusement des situations extrêmes ou dangereuses, privilégiant la voile et la manoeuvre qui constituent une riche opportunité de découverte et d'apprentissage. L'agencement des aménagements autour d'un poste de veille à l'abri du vent, des embruns et du froid répond de manière idéale à ce type de navigation. Dans le même esprit, la navigation se fait sur des cartes papier, à l'estime, secondée par un équipement moderne de radar, sonar et GPS. Les étapes terrestres ne sont pas oubliés pour autant: toute opportunité de visite terrestre est mis à profit pour des randonnées, découvertes et rencontres - les autres 12h/jour.

Quarts

Organisé en quarts de veille de 2 à 4 heures avec des équipes constituées de 2 à 3 personnes dont au moins une expérimentée, le bateau vit 24h/24h ce qui, particulièrement sous les hautes latitudes, permet de profiter de toute escale propice pour des excursions, indépendamment de l'heure de la journée. En dehors des tâches évoquées, le temps passé à bord, que ce soit au mouillage ou en navigation, est mis à profit pour la convivialité, le farniente et le repos.

Vie à bord

Elle est tenue au plus simple, favorisant la convivialité et le contact avec la nature. Dans cet esprit, chaque équipier apporte son propre sac de couchage et ses équipements selon les besoins. Deux salles de bains privilégiant l'eau chaude préparée préalablement dans la cuisine et deux toilettes sont plutôt rares sur une unité de cette taille, toutefois compensées par des dimensions confortables, ainsi qu'un hammam d'appoint. Il n'y a ni frigo (inutile dans le nord, la température dans la câle est proche de 0°C), ni eau chaude sous pression; celle-ci est préparée une fois par jour et stockée dans des thermos, prête pour préparer une soupe ou une boisson chaude.

Le bateau dispose de deux cabines doubles avec couchette d'appoint et d'une grande cabine d'équipage pour 6. En étant situées proche du centre de gravité du bateau, les couchettes rendent ainsi le repos en mer le plus confortable possible, aussi en offrant une longueur de 2m (jusqu'à 2m40 pour les grandes personnes). Chaque équipier dort dans une chouchette attribuée. La répartition se fait selon les règles du bon sens et de l'entente. Selon les besoins des rotations peuvent être envisagées en cours d'étape. Il est possible de réserver une couchette particulière.

Science

Durant le voyage, diverses missions scientifiques vont accompagner l'équipage : observations, prélèvements, déployement de matériels... Il s'agit d'activités qui vont ponctuer les journées en apportant une pierre à la connaissance du monde arctique. La page Science rend compte du détail des activités.

Association

Le projet NANUQ 2015-16-17 est organisé par l'association ACAPELA constituée par les participants au projet. Son rôle est de prendre en charge l'organisation et la logistique de l'expédition. Ceci inclut l'organisation du bateau, l'assurance du bateau, l'entretien du bateau et les réparations éventuelles, la location ou l'achat du matériel de sécurité et des cartes marines. Il s'agit d'un projet collectif dans le sens d'une participation à la préparation et la réalisation, modulée en fonction des possibilités et des compétences de chacun.


Intéressé-e?

Plus d'information: suivez le guide...

* * *

 

 

acapela - février 2017