FR | EN

 

 INFORMATIONS & LIENS

Cette page est un fourre-tout d'informations utiles ou simplement intéressantes ... elles nous ont été utiles dans la préparation et la réalisation du voyage. Ce qui laisse une porte grande ouverte à l'inconnu. Si vous avez l'impression que nous sommes passés à coté de quelque chose d'important, n'hésitez pas à nous le faire savoir.


Qu'est-ce que l'Arctique

Arctique vient du grec 'arktos', l'ours - non pas l'ours blanc (ursus maritimus), mais des constellations de la grande et de la petite ourse qui caractérisent son ciel.

L'Arctique est grossièrement la région comprise entre le cercle polaire arctique et le pôle Nord géographique. Des définitions plus détaillées s'appuent sur des observations climatiques, comme p.ex. l'isotherme des +10°C au mois de juillet en-dessous duquel les arbres ne poussent plus.

L'arctique est la machine de froid qui participe à la régulation du climat de la terre. Un dérèglement se fait sentir globalement. C'est en Arctique qu'on assiste actuellement au réchauffement climatique le plus spectaculaire. La disparition de l'inlandsis groenlandais ferait monter les eaux des océans de 7 mètres et affecterait directement toutes les régions côtières ... voir cette simulation

Cela pourrait se produire, voir l'observation de l'Inlandsis groenlandais

Source des cartes : AMAP Arctic Monitoring and Assessment Programme


Crépuscule et durée du jour en arctique


Crépuscule et soleil à Qeqertat - axe horizontal = date; axe vertical = heure (application 'twilight' - Peter Gallinelli)

L'arctique est marquée par un rythme jour - nuit très différent des latitudes tempérées. Contrairement à une idée largement répandue, c'est ici que l'on profite de la plus grande luminosité: si le nombre d'heures de soleil est potentiellement le même partout sur le globe (environ 50% du temps), il y a 40% de nuit noire à l'équateur pour seulement 20% ici à 77° de latitude Nord ... est c'est vrai également pour le grand Sud. Cette observation est encore amplifiée par la réverbération élevée de la neige et glace (albedo).

Graphes annuels pour les latitudes 60°N, 65°N, 70°N, 75°N : cliquer pour agrandir...

Le logiciel libre Twilight, crépuscule en français, calcule les graphiques annuels pour toute position géographique ... voir ici.

A quoi ressemble la nuit arctique ?

Les tableaux ci-dessous donnent les heures de lever et de coucher du soleil, de la lune ainsi que les heures de crépuscule à Qaanaaq / Qeqertat. Nous sommes à 77.5° de latitude Nord, la région traditionnellement habitée la plus septentrionale du monde.

On distingue trois types de crépuscule...

schéma tiré de Wikipedia qui propose un excellent article

Le crépuscule civil: Il correspond à la période entre le coucher du soleil et le moment où il passe de 6° sous la ligne d'horizon. La lumière est suffisante pour clairement observer des objets; un éclairage artificiel n'est pas nécessaire. C'est la définition de crépuscule utilisée par le grand public. Naviguer à vue est généralement possible jusqu'au à la fin du crépuscule civil.

Le crépuscule nautique: Il correspond à la période où le soleil passe de 6° à 12° sous la ligne d'horizon. A ce moment on distingue de justesse l'horizon, mais la vue devient difficile. Cette définition remonte à l'époque où l'on naviguait à l'aide des étoiles. Pour mesurer la hauteur d'une étoile à l'aide d'un sextant la ligne d'horizon doit être visible.

Le crépuscule astronomique: Il correspond à la période où le soleil passe de 12° à 18° sous la ligne d'horizon. A ce moment le soleil commence à éclairer l'atmosphère. Au-delà le ciel est complètement noir.

Ces crépuscules sont visibles à condition de profiter d'un ciel clair...

Tables utiles

soleil : lever - coucher

lune : lever - coucher

crépuscule civil

crépuscule nautique

crépuscule astronomique

Source des données : U.S.Naval Observatory, http://aa.usno.navy.mil/data/docs/RS_OneYear.php

Les graphiques ci-après résument les données des tableaux numériques: axe horizontal = date; axe vertical = heure

Qeqertat : latitude 77.5°N
Europe centrale : latitude 46.5°N
Singapur : latitude 2°N

Bien sûr il n'en va pas de même pour l'énergie solaire. En raison de la faible hauteur du soleil le flux solaire est limité. C'est la première raison pourquoi les pôles sont froids. Ci-dessous les mêmes tables avec les flux solaires calculés:

Qeqertat : latitude 77.5°N
Europe centrale : latitude 46.5°N
Singapur : latitude 2°N

Tout aussi surprenant: par moments la lune ne se couche pas du tout ... ou ne se lève pas. Parfaitement logique au-dessus du parallèle de 70°.

Qeqertat : latitude 77.5°N
Europe centrale : latitude 46.5°N
Singapur : latitude 2°N

Durant la nuit arctique la lune prend une grande importance. Les périodes de pleine lune sont magiques; la réverbération du clair de lune sur la neige et la glace plonge le paysage dans un bleu profond, connu aussi sous le nom de 'blue moon'. De même la nuit noire, souvent découverte, donc très froide, est récompensée d'un ciel étoilé impressionnant, selon l'endroit et le moment d'aurores boréales. En été c'est l'autre extrême. Vous ne verrez ni étoiles ni aurores; elles brillent de toute leur splendeur mais restent parfaitement invisibles dans la clarté éblouissante du jour permanent.

Tous les graphiques ci-dessus sont faits avec Twilight.

Ce petit logiciel libre calcule crépuscules, clairs de lune et énergie solaire pour toute position géographique ... pour zoomer ou pour plus d'information, suivez ce lien.


Météo

Les prévisions météo en arctique, quand elles existent, ne sont pas toujours de la plus grande fiabilité. Le maillage du réseau de prévision météo est peu dense et les analyses sur les régions reculées où vous risquez d'être le seul navire à des centaines de milles à la ronde ne sont pas toujours de l'exactitude que nous connaissons au large des côtes peuplées.

Vent

La météo arctique est assez binaire: pas de vent ou beaucoup de vent. Malgré tout le soin apporté à la prévision, un coup de vent est possible et inévitable, que ce soit en navigation ou au mouillage où les phénomènes seront amplifiés par le relief qui peut donner lieu à de fortes rafales ou des vents catabatiques sous le vent d'une côte. La meilleure arme sera un bateau avec un équipage préparé à encaisser ... nous avons expérimenté des vents entre zéro et >70nd. Cet hiver des vents jusqu'à 140nd ont été enregistrés sur la côte est. On les appelle les piterak. (conversions et échelle de Beaufort)

Visibilité

La rencontre d'air tempéré sur une masse d'eau froide provoque immanquablement un brouillard souvent dense et persistant. De même, le soir en été lorsque le soleil baisse, il n'est pas rare de voir apparaître du brouillard avec le refroidissement de l'air. Il ne se lèvera qu'avec le retour du soleil le lendemain en cours de journée. Dans ces conditions il est hors de question de suivre aveuglement le GPS, les cartes étant souvent peu précises, voire inexistantes. La patience, un radar, un bon sondeur et la prudence sont indispensables.

Liens météo

Vue d'ensemble

Prévisions animées : vue d'ensemble
Météo animée : Windy

Marine

Service
I
II
III
NOAA
BRACKNELL
GMDSS
Westwind
 

Terrestre

Station
Altitude
Latitude
Longitude
463 m
45.93 °N
6.11 °E
7 m
63.79 °N
20.28 °E
138 m
64.09 °N
21.82 °W
86 m
64.19 °N
51.68 °W
61 m
72.69 °N
77.97 °W
77 m
76.53 °N
68.75 °W

Fichiers GRIB et routage météo

L'expérience nous montre qu'en dehors des zones peuplées les fichiers GRIB restent utiles, mais il est prudent d'apporter un facteur de sécurité au nord du parallèle 65°. En clair: multipliez par 2 les forces de vent...

Fichiers GRIB : http://saildocs.com/

qtVlm est un logiciel de routage météo pour bateaux virtuels et réels.
Un logiciel passionnant sous licence GPL : Virtual Loup de Mer : utilise des fichiers GRIB, et bien plus.

FAX météo en mer

JWX est un logiciel de réception/conversion FAX-météo écrit en Java
Un logiciel passionnant sous licence GPL : JWX : se connecte à un récepteur BLU de qualité via la carte son...


Glace

La présence des glaces est un des éléments forts de l'arctique ... et contraignants.

Jeune glace

Un voilier comme l'Intégral 60 est certes robuste, mais ses 20 tonnes de déplacement en navigation sont bien peu de chose face à mère (mer) nature et permettent de casser tout au plus 10 à 15cm de glace ... dans des bonnes conditions. Dans tous les cas nous jouons avec et non pas contre la nature.

Icebergs

Quant aux icebergs, et malgré le calme apparent qui s'en dégage, l'expérience nous a confirmé à de nombreuses reprises leur caractère imprévisible. Mieux vaut rester à bonne distance en se souvenant qu'un de ces monstres peut faire tomber des blocs de la taille d'un immeuble, chavirer et littéralement exploser avec un fracas qui n'a rien à envier à un coup de canon.

Banquise

A son tour, la banquise en dérive peut vite devenir un obstacle infranchissable. Les masses en mouvement et les forces qui les animent sont colossales et mettront en péril un petit bateau, même solide. Quand la glace est plus épaisse que ce que nous pouvons casser ou pousser, nous nous fixons un maximum de 3/10 de densité, sachant que c'est une moyenne et on sera vite confronté à des zones plus denses.


Nanuq dans Upernavik's isfjord, août 2016 (extraits vidéo Kalle Schmidt)

Les perches à glace à la pointe bien aiguisée sont utiles pour positionner l'étrave, et non pas pour repousser les floes, beaucoup trop lourds...

Enfin, en navigation par fort vent et températures négatives, les embruns peuvent geler sur le pont et les superstructures du bateau, occasionnat des difficultés de manoeuvre (cordages gelés) et un déséquilibre .. pouvant aboutir au chavirge.

Documentation

Estimation épaisseur de glace

Relation entre degrés jours de glace (0°C) et épaisseur de glace (cm)


D'après Bowditch Practical Navigator, Fig.3304b.


Refroidissement éolien

Froid + Vent = Grand Froid

Ci-dessous un tableau qui évalue le refroidissement éolien (appelé aussi wind chill), valable seulement sur peau nue : corollaire : protégez-vous!

cliquez pour agrandir
Tableau extrait de la page : Refroidissement éolien. (2014, novembre 14). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 22:28, avril 11, 2015 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Refroidissement_%C3%A9olien&oldid=109110992.

Hypothermie et engelures :

Signes et symptômes de l'hypothermie

Frissons (peuvent ne pas se manifester à un stade avancé)
Engourdissement
Perte de coordination
Confusion ou comportement inhabituel
Température corporelle sous 35 ºC

Premiers soins

Enlever tous les vêtements trempés et sécher la victime.
Réchauffer graduellement la victime en l'enveloppant dans des sacs de couchage et des vêtements secs.
Réchauffer la victime à l'aide de sources de chaleur telles que des bouillottes ou des coussins chauffants (éviter tout contact direct avec la peau) ou se servir de la chaleur de son propre corps.
Si la victime est encore consciente, lui donner des liquides chauds à boire.
Obtenir des soins médicaux le plus vite possible.

Signes et symptômes d'engelures

Absence de sensation dans la région affectée
Peau d'apparence cireuse
Peau froide au toucher
Peau décolorée (rouge, blanche, jaune ou bleue)

Premiers soins

Couvrir la région affectée.
Manipuler la région affectée avec douceur - ne pas frotter!
Réchauffer doucement la région affectée en l'immergeant dans de l'eau réchauffée à 40,5 ºC. Pour ce faire, il faudra peut-être faire fondre de la neige sur un réchaud portatif.
Garder la région affectée dans l'eau jusqu'à ce qu'elle rougisse et qu'elle soit chaude au toucher.
Bander la région affectée à l'aide d'une pansement stérile sec. Éviter de faire éclater les cloques.
Obtenir des soins médicaux le plus vite possible. Ne pas dégeler la région affectée s'il y a un risque de regel.

Source : canada.ca


Pôle nord magnétique

Ce serait de l'inconscience de suivre le compas magnétique à l'aveugle: la déclinaison magnétique peut être supérieure à 40°, et la composante horizontale faible, autant d'obstacles au bon fonctionnement des instruments de navigation les plus élémentaires.

Dans la région de Thulé la déclinaison magnétique est de 60°W (2016). Toutefois le champ magnétique est tellement incliné que le compas de route n'est plus en accord avec le compas de relèvement et il suffit d'un peu de houle pour les désorienter définitivement. Les boussoles de marche sont inutilisables, de même que la plupart des compas électroniques, ce qui concerne aussi le pilote électrique. Dans ces conditions un compas GPS s'avère utile.


Source graphique : http://www.geomag.bgs.ac.uk/education/earthmag.html -
Declination (magnetic variation) in region of north pole at 2015.0 from the World Magnetic Model . Red - positive (east), blue - negative (west), black - zero. Contour interval is 5°.


Source graphique : Geophysical Institute – University of Alaska – Fairbanks - http://gse.gi.alaska.edu


Aurores boréales

Contrairement à ce que les prévisions ainsi que les dires des habitants laissaient prévoir, la région de Thulé connait bel et bien des aurores boréales. Bien qu'elles ne soient pas parmi les plus spectaculaires, nous en avons observé très régulièrement tout au long de l'hiver (2015-2016).

Prévisions ... cliquez sur l'image


Source image : NOAA space weather prediction center

Faut-il encore qu'il fasse nuit (crépuscule nautique, voir définition)


Comment chauffer de l'eau

L'énergie du bord étant comptée, il y a lieu d'en faire le meilleur usage. Quelle est donc la meilleure technique pour cuisiner: plaque gaz versus induction / récipient inox versus fonte...

Expérience:

Pour répondre à la question nous portons 1 litre (= 1 kg) d'eau froide du robinet (15°C) à ébullition (100°C) sur 2 types de plaques (gaz / induction) et dans deux types de casseroles (inox / fonte) et mesurons l'énergie consommée:

  • gaz: nous pesons la masse de gaz consommée et calculons l'énergie à l'aide du pouvoir calorifique (inférieur)
  • électricité: nous utilisons un compteur d'énergie

Nous obtenons le rendement en divisant l'énergie thermique requise théoriquement par l'énergie consommée réelleement. Pour comparer, nous convertissons l'énergie électrique en énergie finale (requise pour sa production).

Observations:

Le rendement de la cuisson par induction est intéressant (85%), mais le rendement global dépendra fortement de l'aprovisionnement en électricité (nous devons raisonner en énergie finale). Par exemple quand le courant électrique provient d'une centrale thermique ou d'un groupe électrogène, le rendement est comparable à la cuisson au gaz (15%), tout en sollicitant beaucoup de technologie, donc en offrant moins de robustesse dans un contexte 'expé'.

Conclusions:

Induction: La cuisson par induction est destinée par excellence au courant renouvelable (vent, soleil, …) dès que disponible localement et en abondance. C'est notre cas - quand il y a du vent ou du soleil. Lors de l'aprovisionnement électrique: penser aux pertes de stockage (batteries ~70%) et conversion (onduleur 90%).

Induction: utiliser de préférence une casserole légère avec fond adapté (ferreux)

Gaz: utiliser de préférence une casserole en fonte (meilleure conduction sur les bords latéraux) qui récupère une partie de la chaleur perdue sur les bords et évite de bruler les bords. Autant d'énergie économisée pour la vaisselle!

Il est utile de savoir que les les bouteilles de gaz groenlandaises (11kg) sont au standard danois et le contenu est cher. Leur qualité est cependant irreprochable et très adaptée au milieu marin (alu).

A suivre...


Bibliographie

Culture

  • Paul Emile Victor, Joëlle Robert-Lamblin, La civilisation du phoque, Tôme 1, éd. A. Colin & R. Chabaud, 1989
  • Paul Emile Victor, Joëlle Robert-Lamblin, La civilisation du phoque, Tôme 2, éd. R. Chabaud, 1993
  • Jean Malaurie, L'appel du Nord, éditions de La Martinière, 2001
  • Jean Malaurie, Ultima Thulé, édition Bordas, 2000
  • Qunerseeq Rosing, Inuit - my photographs. Pictures from Greenland 1959-92, ISBN 8790133579
  • B. Klin, D. Duard, Le Bateau Igloo, éditions Arthaud, 1994
  • Jorn Riel, Le chant pour celui qui désire vivre, tomes 1-3, éditions Gaïa, 1997 pour la traduction française
  • Groenlandais, liste des mots...

Instructions nautiques

  • Admiralty Sailing Directions, Arctic Pilot Volume II
  • Admiralty Sailing Directions, Arctic Pilot Volume III
  • Pub.181, Sailing directions, Greenland and Iceland, U.S. National Geospatial-Intelligence Agency
  • Pub.180, Sailing Directions Planning Guide Arctic Ocean, U.S. National Geospatial-Intelligence Agency
  • Willy Ker, Christopher Thornhill, Faroe, Iceland and Greenland, Royal Cruising Club Foundation, Imray, 1998
  • RCCPF / Andrew Wilkes, Arctic and Northern Waters, RCC Pilotage Foundation, Imray, 2014

Cartes de navigation

Nous utilisons les cartes papier du service hydrographique danois aux meilleures échelles disponibles. Si la côte entre Cap Farvel et Ilullissaat est correctement couverte, le reste du Groenland dispose de cartes tout au plus schématiques. Le détail correspond grossièrement à celui du catalogue des cartes nautiques disponible en Europe... Bref, elles sont en grande partie incomplètes, décalées, obsolètes et il n'est pas rare de faire des découvertes, en particulier quand on cabote près de la côte ou entre les îles. La navigation demande alors de l'observation, heureusement les jours sont longs, de l'expérience et de la prudence. Et ceci d'autant plus que le sondeur a souvent du mal à fonctionner en raison de la stratification de l'eau par différence de salinité près de la glace...

Un complément précieux a été WorldWind, une cartographie satellite en 3D éditée par la NASA sous la forme d'une application libre. Les images doivent être chargées en ligne, mais contrairement à d'autres applications, elles sont conservés sur l'ordinateur une fois visualisé et restent ensuite consultables en navigation.


Portails


Source des drapeaux : Wikipedia


Sites Amis

* * *

 
 

 

peter.gallinelli septembre 2017