FR | EN

 

 NEWS

Anciens arcticles... (été 2014 au printemps 2015)

Retourner aux articles récents... (à partir de juin 2015)


Course Baltique (25 mai 2015)


Photos: autoportrait à 20m au-dessus du pont - bord de près golfe de bothnie - bord de près baltique - Vasily S. 2015

Avant-étape pour convoyer Nanuq de Umeå en Golfe de Bothnie à Copenhage, port d'embarquement de l'expédition 2015/2016 : 750 milles nautiques de route droite, 890 milles réels en raison de conditions contraires persistantes nous obligeant de battre contre vents et courants durant 6 jours. Bref, une excellente mise en bouche et l'occasion de tester bateau et équipage sous toutes leurs coutures après l'hiver passé respectivement dans la glace scandinave ... et au bureau. Seulement un joint du système gasoil nous a joué des tours. C'était aussi l'occasion d'une liste de taches pour anticiper d'éventuelles conditions météo musclées en équipage nombreux cet été.

Quant au départ d'Umeå, le matin nous a valu une averse de neige, vite remplacé par un soleil radieux mais froid. Tous les membres du club de voile Umea Segelsällskap [1] étaient réunis pour souhaiter bon vent à Nanuq, accompagnés pour l'occasion par la presse locale et la TV. Un beau moment de partage et d'amitié et des coups de mains inestimables pour régler les derniers détails techniques : une fois de plus un accueil dont les gens du nord possèdent la recette. Au plaisir de revenir à Obbola!

Durant les dernières semaines de préparatifs, Nanuq usera ses amarres avec vue sur l'impressionnant pont d'Øresund qui relie Copenhague à Malmö, impatient de partir en direction du Nord, pour de bon!

[1] Bredvik : http://wikimapia.org (63.684287° N 20.303228°E)


Fichier GRIB le jour de l'arrivée pour le sud de la Suède : vents contraires 20-30 noeuds (voir échelle de beaufort)


Science à bord (24 avril 2015)

Crédits photos: oceaneye - filet manta et prélèvements de microplastiques

Le passive igloo - un voilier voué à l'aventure et à la science

Le passive igloo se propose comme support logistique, camp de base et laboratoire flottant à des étudiants en master, doctorants et chercheurs motivés par un intérêt pour la recherche dans les régions arctiques, que ce soit en navigation lors des convoyages ou durant l'hiver pendant lequel le bateau est stationnaire, pris dans la glace.

D'ores et déjà, différents partenaires sont embarqués: Météo-France, Oceaneye, Université de Brest, Université Savoie Mont-Blanc, INRA et Université de Genève. Les sujets d'étude couvrent la météo, la climatologie, la biodiversité et la pollution des océans. Le passive igloo participe également à Isaaffik, une nouvelle plateforme de rencontre de la recherche arctique.

Lire plus...


Le 'passive igloo' sur Isaaffik (13 avril 2015)

Isaaffik est une nouvelle plateforme et portail Internet pour connecter recherche, enseignement, expertise et logistique arctique. Le 'passive igloo' est fier d'être associé à la recherche en arctique en offrant un support logistique aux équipes intéressées. Visitez : http://www.isaaffik.org


Nanuq passe l'hiver dans son berceau de glace (1 avril 2015)

Ce n'est pas un poisson d'avril : l'eau libre est à 30 mètres de Nanuq. Tout se passe pour le mieux sous le regard bienveillant de nos amis suèdois.


Crédit photo : Martin E.


Créez votre aventure scientifique (9 mars 2015)

Le jeudi 12 mars, le Melise (l'association des étudiants à l'Institut des Sciences de l'Environnement de l'Université de

Genève) organise une séance d'information destinée aux étudiants intéressés d'associer leur passion pour la science et l'environnement au passive igloo: le flyer avec les détails...


Médias et médias (10 février 2015)

Un moment de partage : découvrez les nouveaux murs photos :

Essais avec des grans angles 360° héliportés : ici notre camp de base


Collaboration avec Oceaneye (10 janvier 2015)

Nous sommes heureux d’annoncer la collaboratio

n avec l'association Oceaneye pour collecter des échantillons d'eau de mer en 2015 et 2016 dans les régions polaires de l’hémisphère nord.


Photo: prélèvements de microplastiques © Oceaneye - 2014

Oceaneye est une association à but non lucratif basée à Genève. Fondée en 2010 par un groupe de personnes engagées, passionnées par la mer et particulièrement par la navigation au long cours, les buts de l'association sont :

  • participer à la prise de conscience collective du problème de la pollution des eaux et en particulier la pollution des mers par les plastiques,
  • contribuer, selon une approche scientifique, à l'étude et l'analyse de cette problématique, de ses causes et effets.

Pascal Hagmann, Oceaneye : « C’est une formidable nouvelle ! Grâce à Passive Igloo, nous bénéficierons d’échantillons des régions polaires. Au-delà de l’intérêt scientifique que représente cette collaboration, nous sommes très fiers de pouvoir être associé à ce projet qui sera une véritable aventure humaine. »

Peter Gallinelli, Passive Igloo : « Notre projet a aussi pour vocation de proposer une plateforme pour mener des études à vocation scientifique. Collecter des échantillons pour Oceaneye entre totalement dans cette logique et nous sommes heureux de pouvoir contribuer à la connaissance sur la pollution des mers par les déchets plastiques. »

Lien: http://www.oceaneye.eu


Coup de départ 2015 (01 jan 2015)

Pour commencer, vous recevrez dès ce jour des nouvelles en ligne et en temps réel de Nanuq sous forme de quelques informations qui nous intéressent particulièrement:

Les données ne sont plus disponibles en ligne, désolé.

 
Pression atmosphérique hPa
Température de l'air extérieur
°C
Température cabine
°C
Humidité relative cabine
%
Taux CO2 cabine
ppm
Température eau de mer
°C
nanuq 2015

Ces données sont actualisées toutes les 10 minutes. Dernière mise à jour : 01/01/70 : 01:00:00

Ces derniers jours ont été occupés à équiper Nanuq des outils que seulement les peuples du Nord savent fabriquer: pic à glace, scie à glace, foreuse ... tous plus tranchants les uns que les autres, la glace se travaille comme du bois!


Photo: © Peter Gallinelli - Nanuq - janvier 2015

Après un bon -15°C du premier jour, le temps a basculé dans la chaleur et la pluie. Si la féerie de la neige et du givre a depuis longtemps disparue, notre inquiétude quotidienne tient à l'épaisseur de la glace qui va en diminuant. Plus loin, de gros morceaux se détachent de la banquise et partent à la dérive. Bientôt, il nous faudra envisager de nager pour débarquer...

A bord, la vie s'est confortablement installée. Nous passons nos journées entre visites, réceptions à bord, et des bons moments de lecture, d'écriture ou de développement. Nous nous fondons de plus en plus dans ce petit monde qui est devenu le nôtre, sachant qu'il ne s'agit d'une parenthèse très temporaire.


Bonne année 2015 (31 dec 2014)


Photo: © Peter Gallinelli - Nanuq - 31 décembre 2014

L'équipage de Nanuq souhaite à toutes et à tous une extraordinaire et heureuse nouvelle année, voyages et découvertes à venir et à partager.


La banquise se forme (30 déc 2014)


Photo: © Peter Gallinelli - Nanuq - décembre 2014

Nanuq fait ses premières preuves dans la première glace fraichement formée.

Après un voyage cumulant retards en raison des chutes de neige et une nuit en car, nous sommes enfin à pied d'oeuvre. Il fait - 18°C à notre arrivée. En l'absence de vie à bord l'air de la cabine est à -5°C grâce à l'eau proche de 0°C sous les 20cm de glace nouvelle. Le soleil se hisse avec difficulté à quelques degrés au-dessus de l'horizon avant de sombrer à nouveau. Après l'accueil fantastique par nos amis suédois et la mise en route des divers systèmes et du petit poêle à bois d'appoint, nous nous installons pour passer une semaine à bord et inaugurer une année qui s'annonce riche en rencontres et en découvertes.


Photo: © Peter Gallinelli - Nanuq - décembre 2014


L'hiver s'installe... (08 dec 2014)

Activités de préparation frénétiques, le camp de base est installé dans notre Yourte.
En attendant que l'hiver s'installe - la Suisse est un pays chaud - nous suivons le temps sur wunderground :

Station
Altitude
Latitude
Longitude
463 m
45.93 °N
6.11 °E
7 m
63.79 °N
20.28 °E
138 m
64.09 °N
21.82 °W
86 m
64.19 °N
51.68 °W
61 m
72.69 °N
77.97 °W
77 m
76.53 °N
68.75 °W

Voyage 2014 partie 2: Lysefjorden - Bottenviken (28 oct 2014)

La Norvège est le pays où la mer et la montagne se rencontrent. Avec ses hautes falaises, Lysefjorden est une invitation à l'escalade et au base jump, la Mecque des passionnés de montagne extrême...

Scandinavia from Team Nanuq on Vimeo.


Voyage 2014 partie 1 : La Rochelle - Norvège (21 oct 2014)

Les premiers bords amènent Nanuq et son équipage d'abord à Morgat pour une dernière inspection des oeuvres vives, suivi d'une course contre la montre pour accueillir notre équipage à temps en Ecosse...

France-Norway from Team Nanuq on Vimeo.


La longue route ... pour rejoindre l'océan (13 oct 2014)

Après un transport exceptionnel de Genève vers La Rochelle et trois semaines d'intenses derniers préparatifs, le bateau a été baptisé fin juin, paré pour le départ...

Geneva-LaRochelle from Team Nanuq on Vimeo.


Status Seminar 2014 (15 sept 2014)

Le passive igloo a été présenté au 18ème status-seminar : Forschen für den Bau im Kontext von Energie und Umwelt, le 4. and 5. septembre 2014 à la ETH-Zürich, Maschinenlabor (poster).


Nanuq 2014, galop d'essai avant la grande aventure (30 août 2014)

Le projet a franchi des étapes importantes:
D’ores et déjà une semaine test durant l’hiver 2013-2014 aura permis de valider l’habitacle qui permet d’offrir des conditions de confort et de cohabitation adéquates sans nécessité de chauffage. Le monitorage de la qualité de l'air intérieure montre l'importance d'éviter l'usage de bougies ou d'une lampe à pétrole.


Photo: © Peter Gallinelli - Nanuq - 5d5p - février 2014

Le bateau avec l'igloo embarqué a été mis à l'eau au mois de juin 2014 suivi d'un galop d'essais concluant de 3000 milles à la voile en profitant du convoyage en Golfe de Bothnie où aura lieu le test hivernal en conditions de glace réelle durant l'hiver 2014-2015.


Nanuq - season 2014 - fond de carte © worldwind NASA bluemarble 2014

L’expédition en arctique qui servira d’environnement de laboratoire est programmée pour 2015-2016. Durant cette année (8-12 mois) passée en autarcie complète, une instrumentation scientifique sera déployée en vue d’objectiver le fonctionnement des systèmes.

Calendrier...


Photo: © Mathilde Gallinelli - 'sailing' - Victor Guillot - 'Nanuq Lysefjord' - juillet 2014


Premières impressions sur l'eau

Depuis le départ du Pays de Gex, près de Genève, 3000 milles nautiques ont été parcourus depuis La Rochelle vers le nord de l'Europe et le Golfe de Bothnie entre la Suède et la Finlande, en passant par l'Ecosse, la mer du Nord et la Norvège. Ce galop d'essai s'avérait indispensable pour la mise au point d'un bateau neuf, conçu et construit pour des expéditions dans le Grand Nord. Les choix technologiques et systèmes novateurs ont fait leurs preuves sans problème significatif.

A chaque escale, 'nanuq' interpelle, suscite de l'intérêt et fascine autant le grand public que les experts, ce qui nous vaut de riches échanges; plusieurs se souviennent de précédentes unités (notamment le 43 pieds 'Imram') de la série Intégral rencontrés lors de voyages passés.

Dans le sillage de ses prédécesseurs, 'nanuq' est évolutif et très plaisant à manoeuvrer, même par des débutants, malgré une construction à l'épreuve des conditions les plus difficiles et de la glace. Rapide, le voilier affiche de belles performances: 10 noeuds en moyenne avec un record à 19 noeuds. Sûr et sécurisant par vent fort et mer formée, 'nanuq' s'avère très maniable à la voile grâce à son plan de voilure efficace et réparti sur plusieurs voiles, mais aussi au moteur.

Confortable et convivial, on y vit aussi bien qu'à la maison. La cohabitation est agréable pour un équipage de 8 à 10 personnes durant des étapes de 15 jours. Grâce à son isolation thermique renforcée, le carré baigné de lumière est un lieu de convivialité, toujours sec et chaud, quelles que soient les conditions climatiques, malgré l'absence de chauffage. Par temps favorable, le grand cockpit extérieur prend le relais.

Le faible tirant d'eau (1,4m) nous permet d'accéder à des baies, fjords, criques et autres mouillages isolés, parfois amarrés à même la roche et aux arbres. Il ouvre la porte à un univers d'aventure et de découvertes de contrées pas encore cartographiées; d'autant plus que l'annexe est facile à mettre en oeuvre car elle est stockée gonflée dans son garage. Ce vaste lieu de rangement permet également d'embarquer des kayaks, des planches à voile ou d'y organiser des grillades...

L'expérience accumulée durant cette saison nous laisse sereinement envisager des navigations vers des contrées lointaines et hors des sentiers battus. L'hiver à venir en Scandinavie sera mis à profit pour tester le bateau en situation de froid et de glace ainsi que pour préparer l'expédition et les projets scientifiques qui accompagneront l'équipage en 2015-16 dans le Grand Nord..

Aventure à suivre...


Photo: © Peter Gallinelli - 'Jura' - Victor Guillot - 'full speed' - juillet 2014


It's been a long way, but there we are! (juin 2014)


Nanuq - on the road : at last (photo Peter Gallinelli)


Nanuq preparing to sail : La Rochelle 2014 (photo Peter Gallinelli)

“Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve.” (Philippe Châtel)

 
 

 

peter.gallinelli & all - mars 2016